Posturologie

Cabinet d'ostéopathie du Roussillon

Introduction

L’analyse de la posture chez l’enfant et chez l’adulte permet de retrouver les causes des douleurs tendineuses, musculaires et articulaires (arthrose, scoliose, maux de tête, douleurs de la colonne vertébrale, des genoux ou des pieds, …).

La posture de l’adulte est le résultat d’un apprentissage psychomoteur et d’une organisation neurologique qui commence des la vie intra-utérine.

La posturologie s’adresse aussi aux enfants pour dépister au plus tôt les déséquilibres pouvant entraîner ultérieurement des douleurs ou déformations de la colonne vertébrale.

Explications

Dès les premiers jours de la vie intra-utérine, nous élaborons des stratégies posturales pour adapter la motricité à notre environnement et à nos besoins.

Le développement psychomoteur du nourrisson comporte des étapes successives, préprogrammées : relever la tête, s’asseoir, ramper, se déplacer à quatre pattes, se relever, marcher.

Ces étapes motrices sont autant d’acquisitions indispensables aux étapes cognitives suivantes : le parler et le penser.

Lorsque l’une de ces acquisitions n’est pas obtenue de façon satisfaisante, l’enfant va élaborer d’autres postures pouvant être anormales et conduire plus tard à un déséquilibre postural : attitude scoliotique, cyphose, hyperlordose, déséquilibre antérieur (vers l’avant) ou postérieur, susceptibles de provoquer des douleurs de l’appareil locomoteur : musculaires, articulaires des membres inférieurs ou de la colonne vertébrale. Parfois ce déséquilibre postural sera responsable de fatigue, de nervosité, de maladresse, de troubles du sommeil et même d’infections à répétition (rhinopharyngites, otites, sinusites), de dyslexie, de difficultés scolaires ou encore d’un manque d’aptitude aux activités sportives.
A 7 ans, la posture de l’enfant est proche de celle qu’il aura adulte, même si la préadolescence et l’adolescence restent des périodes de fragilité, susceptibles de provoquer ou d’aggraver les déséquilibres posturaux. C’est pourquoi les examens de posturologie sont conseillés entre 3 mois et l’adolescence.

Les connaissances récentes en posturologie permettent de diagnostiquer précocement les troubles du développement psychomoteur et d’en proposer le traitement.

Le bilan postural, du nourrisson à l’adolescence, est conseillé aux âges suivants :
  • Au 3ème mois
  • A 2-3 ans
  • A 7 ans
  • A la préadolescence
La posturologie est peu enseignée dans les facultés de Médecine.

Nous, parents, n’avons pas eu la chance de bénéficier de cette prise en charge mais nous en connaissons les conséquences : douleurs et déformations du dos, hernies discales, arthrose de la hanche ou des genoux.

La prévention est un enjeu de santé publique : le traitement postural évitera à nos enfants beaucoup de nos douleurs articulaires même si l’on ne peut maîtriser tous les aléas de l’existence : traumatismes physiques ou émotionnels, posture de travail, surcharge pondérale…

Et vous serez peut-être étonnés de voir à quel point la colonne vertébrale, les yeux, les pieds, l’occlusion dentaire et même la position de la langue dépendent les uns des autres.